Bébé est arrivé. Et maintenant?

A mum rocks her newborn baby to sleep in a rocking chair

Votre bébé est là, et vous vous demandez probablement, comme nombre d’entre nous : et maintenant ? C’est une bonne question, que se posent de nombreux parents. Nous allons donc essayer d’y répondre.

A mother and father bring their baby home from the hospital

1. Prendre soin de soi | Le bien-être après l’accouchement

Prendre soin de votre bébé peut sembler être la priorité absolue, mais il est toujours bon de prendre le temps de penser à vous. Plus vous vous occupez de vous-même, plus vous serez capable de prendre soin de votre petit bout de chou. Voici quelques conseils. 

Reposez-vous au maximum.

Cela peut paraître un cliché répété par tout le monde, en particulier par des parents avec de grandes cernes sous les yeux, mais c’est une évidence. Se reposer au maximum est très important. Être un parent, c’est super, mais personne ne peut prétendre que c’est propice au sommeil. Vous devez essayer de dormir dès que vous en avez l’occasion.

Malheureusement, bébé n’est pas le meilleur juge de vos besoins en matière de sommeil, essayez donc de vous adapter à sa routine. Faites une sieste quand bébé fait la sieste, ou reposez-vous quand les invités sont enfin partis. Oui, vous aurez peut-être l’impression de négliger d’autres activités – ménage, discussions en ligne, séries télévisées – mais même quelques minutes de repos de-ci de-là vous aideront à supporter une nuit blanche. 

Faites-vous plaisir.

Ces 9 derniers mois ont été bien chargés, et c’est encore pire depuis l’arrivée de bébé. Alors, vous avez bien le droit de vous faire plaisir. N’ayez pas peur de vous chouchouter un peu : offrez-vous un repas à emporter ou une deuxième portion de dessert, allez vous promener dans le parc, sortez avec vos amis où même, il n’y a pas de honte, allez vous couchez tôt. Quelle que soit votre manière préférée de vous offrir un peu de repos ou de vous dorloter, faites-le. Vous l’avez bien mérité. 

Partagez les responsabilités.

Si vous vivez en couple, il est crucial de partager les responsabilités autant que possible. En matière d’allaitement, les rôles sont évidemment bien définis, mais essayez de mettre en place un système permettant de partager les autres tâches avec votre partenaire. Faire le ménage, préparer les repas, organiser les visites des amis et parents impatients de vous voir, vous et le bébé, tout ce qui peut vous soulager, vous permettre de respirer un peu. 

N’ayez jamais peur de demander de l’aide.

C’est une autre évidence. Si vous êtes inondée de visites de proches qui ont hâte de vous voir, vous et votre bébé, vous aurez aussi de nombreuses propositions de baby-sitting ou d’aide en tout genre. Prenez-les au mot et acceptez leur aide. Si le manque de sommeil devient problématique, demandez à vos proches de garder bébé entre les repas pour vous permettre de faire une sieste, ou de prendre un bain. Peut-être avez-vous juste besoin d’un peu de compagnie les jours où tout le monde est au travail et vous vous retrouvez seule avec bébé. Avoir quelqu’un à qui parler entre la télé et les repas de bébé peut faire une grande différence.

Si vous vous sentez déprimée, ne refoulez pas vos émotions.

Pendant la grossesse et après celle-ci, vous ressentez plein d’émotions contradictoires et parfois difficile à gérer. C’est donc tout-à-fait normal de se sentir un peu débordée. Parlez-en à quelqu’un. Discutez de vos émotions avec votre partenaire ou, si votre partenaire peine à vous comprendre, avec des amies aussi mamans ou avec votre propre mère.

Être parent, c’est différent pour chacun(e), mais cela ne veut pas dire que personne n’a ressenti ce que vous ressentez actuellement. Partager vos expériences est la meilleure façon de réaliser que vous n’êtes pas seule. Si vos émotions vous submergent, parlez-en à votre obstétricien, sage-femme ou médecin traitant. La dépression post-partum est fréquente, il n’y a aucune honte à demander de l’aide. De nombreuses ressources existent en ligne pour vous informer sur différents sujets liés à la santé mentale, par exemple celle-ci.

Ne vous comparez pas aux autres.

Plus facile à dire qu’à faire ! Avec tous ces nouveaux parents autour de vous aux clubs bébés ou ailleurs, il est très tentant d’observer comment ils se comportent avec bébé et de vous comparer à eux. C’est tout naturel. Mais n’oubliez pas que l’important n’est pas de faire les choses de la « bonne » manière, mais à « votre » manière.

Nous avons tous nos propres manières de gérer une situation donnée. Être parent, c’est pareil. Vous finirez par vous adapter et trouver les meilleures solutions pour vous, n’essayez pas de deviner et ne laissez la honte vous guider. Et si vous adorez être maman, avec tout ce que cela comporte, fantastique ! Ne pensez pas que ce n’est pas normal de ne pas être stressée ou de ramer un peu. Comme nous l’avons dit, chacun est différent, il ne sert à rien de faire des comparaisons. 

Close up of a baby lying on a changing mat

2. Prendre soin de bébé | Apprendre à gérer.

C’est sûr qu’il est important de prendre soin de soi, mais nous n’allons pas prétendre que bébé n’a pas besoin de vous. Mais, comme pour la grossesse, c’est juste une question de prendre le temps de trouver les façons de faire qui vous sont propres.

Routines.

Chaque parent peut témoigner que les routines sont primordiales, mais la plupart d’entre eux vous donneront aussi de nombreux exemples où bébé n’a pas voulu les suivre. C’est la vie ! Parfois, vous avez de la chance et bébé adopte une routine de sommeil tout naturellement. Parfois, cela exige des efforts acharnés, beaucoup de larmes et des nuits blanches. Et si vous avez des jumeaux ou des triplés, vous pouvez multiplier tous vos efforts !

Au fur et à mesure que vous vous adaptez à la situation, déterminez les routines qui sont importantes pour bébé et celles qui sont importantes pour vous, et testez-les. Cela prendra du temps, vous devrez peut-être passer au plan B, mais ne vous en faites pas, tout cela fait partie du processus. 

Essai et erreur.

Ceci dit, n’oubliez jamais que, quand on est parent, tout est du sur mesure, il n’y a pas de règle générale. Ce qui marche pour certains parents et certains enfants ne marchera pas nécessairement pour vous. Ce qui est essentiel, c’est de progresser pas-à-pas, de changer de tactique si cela vous semble nécessaire, et de ne pas oublier qu’il y a toujours plusieurs solutions à un problème. Avoir enfin réussi à adopter une routine n’implique pas que rien ne va jamais venir la perturber. Acceptez-le, faites de votre mieux pour vous adapter aux nouvelles circonstances. 

Accordez du temps à vous et aux autres.

Avec tous ces chamboulements, votre maison sera toujours pleine de monde et de visiteurs réguliers. C’est agréable d’avoir tout ce monde autour de soi prêt à vous aider, mais n’oubliez pas de réserver du temps juste pour vous trois, vous, votre partenaire et bébé. Établissez certaines limites pour que famille et amis ne soient pas là en permanence (à moins qu’ils ne se mettent à la corvée vaisselle !). Si, un jour, vous n’avez pas envie de sortir, restez à la maison, faites des câlins à bébé et prenez du bon temps ensemble. 

Ne vous en demandez pas trop.

Ceci sous-tend la plupart des conseils que nous vous avons donnés, mais cela vaut la peine de le répéter : ménagez-vous. C’est votre premier bébé. Et si ce ne l’est pas, rien ne garantit que les choses seront les mêmes qu’avec votre premier, deuxième, troisième ou quatrième enfant. Prenez les choses comme elles viennent et ne placez pas la barre trop haut. Vous découvrez ensemble un nouvel univers, ne soyez pas trop exigeants l’un envers l’autre. Vous y arriverez ! 

Résumé

Si ce qui précède semble juste une liste de clichés, c’est parce que ces conseils sont universels. Parce que c’est vrai, mais aussi parce qu’ils sont difficiles à suivre quand on manque d’énergie et quand on essaie de s’adapter à une nouvelle situation.

La meilleure chose que nous pouvons conseiller est de prendre le temps de réfléchir à votre parcours. Il y a quelques mois, vous étiez enceinte et en train de choisir une poussette au magasin, et avant cela vous n’aviez même jamais vu un lange souillé. Et vous voilà, avec votre petit ange qui vous aime sans condition. Ce n’est pas facile tous les jours, mais ce n’est jamais aussi dur qu’on se l’imagine. Chaque personne qui a jamais eu un enfant a trouvé la solution, vous la trouverez aussi. Nous vous souhaitons plein de bonheur, à vous et à Bébé.

Et pour tout le reste, nous sommes toujours là. Si vous voulez changer de poussette, aménager la chambre de bébé ou revoir les bases essentielles, nous vous offrons de l’aide, des conseils et des produits bon marché pour bébé.

Vous pouvez également aimer